du Clan des Harfangs

du Clan des Harfangs

Irish Soft Coated Wheaten Terrier

photo ci-dessus: Constance à 1 an

Irish Soft-Coated Wheaten Terrier du Clan des Harfangs:

Le Soft Coated Wheaten  est un vrai Terrier mais on dit de lui qu'il est le plus doux des terriers.  Pour nous qui avons eu par le passé d'autres terriers, c'est confirmé, y compris pour la douceur de son poil, d'autant plus agréable qu'il ne connaît pas de mue saisonnière. C'est en 2006, après l'arrivée de mon fils qui souffrait d'asthme,  et parce que le poil du Wheaten est réputé hypoallergénique, que je me suis intéressée à la race (ce qui ne signifie pas qu'il peut convenir à toute personne allergique). J'ai cherché, pour mes parents qui venaient de perdre leurs chiens, une chienne qui correspondait à nos attentes, et j'ai eu la chance de finir par la trouver, en Allemagne.

Constance (Amberwheat's Biscaya) s'est avérée une chienne toujours gaie, chaleureuse et sociable, très intelligente, vive et joueuse mais sachant rester sage, possédant une grande faculté d'adaptation. Et beaucoup, beaucoup, de charisme, et d'allure aussi! Elle nous a totalement conquis, grands et petits, jeunes et moins jeunes...

Le père de Constance, c'est "Bobby", Iron Maik of the Red Meadows (propriétaire Thomas Knerr), qui a derrière lui une belle carrière de multi-champion. Sa mère, la très jolie "Enya" (Doenja's Pretty Enya), est un des champions nés à l'élevage hollandais Doenja's.

Nous avons gardé sa fille Etoile née en février 2009 de son mariage avec le fameux Honeylee's Lord of my Heart (propriétaire Irmgard Steer). "Jack" est Champion du Monde, a un palmarès impressionnant (40 titres), mais surtout d'excellentes origines,  ce qui à mes yeux compte le plus. C'est un chien au charisme exceptionnel (photos sur www.wheaten-dreamteam.de).

Etoile a comblé nos espérances, tant par sa beauté que par son caractère et sa gentillesse.



ll y a plus de 800 photos dans les différentes rubriques.

Etoile

Etoile 2 ans.

"Sean-Perrier", parti vivre aux Etats-Unis, photo à 10 mois.

 Ernest (Jack X Constance), presque 4 mois.

Ernest (Eros du Clan des Harfangs) à 21 mois, toiletté court.

Il peut être plus ou moins toiletté, l'aspect du chien est alors bien différent, le toilettage met en valeur la ligne du Terrier.

Ewena, propriétaire: of the Celtic's Lands (Karine Legras)

En France où il est très rare, le Wheaten est aussi dénommé Terrier Irlandais à poil doux (sans "s" à poil...) ou Terrier Irlandais Froment, à ne pas confondre avec l'Irish Terrier, rouge et à poil dur. Le Wheaten est nettement plus répandu en Europe du Nord, en Amérique du Nord mais aussi en Allemagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. C'est un excellent chien de compagnie et de sport, de taille moyenne. En général, il n'y a pas de différence de caractère entre mâle et femelle, tous deux sont affectueux et sociables. Néanmoins, un bon Wheaten est un chien actif, vigoureux et puissant, qui doit pouvoir assouvir ses besoins d'activité physique. Il est d'ailleurs très doué en agility. Chien sensible, l'impasse ne doit pas être faite sur sa socialisation. Son éducation doit être menée avec douceur et une certaine rigueur. Intelligent et réceptif, il apprend vite.

 En outre, c'est un compagnon vraiment proche de ses maîtres et il a besoin de passer beaucoup de temps en leur compagnie.



 

Constance, 3 ans et demi

Vous trouverez de nombreuses photos dans l'Album Photos du site mais également en cliquant sur dans "Nos chiens" femelles et mâles et sur "Retraités". Les chiens nés chez nous se trouvent dans la rubrique  "Productions", mâles et femelles. Les photos des chiots bébés se trouvent dans l'Album photo et dans les portées archivées.



 

Constance, à 4 ans.

Le poil du Wheaten évolue en couleur et en texture, jusqu'aux trois ans du chien. Par rapport à la couleur du chiot, il s'éclaircit souvent beaucoup mais doit rester "wheaten", couleur des blés, c'est à dire froment, ni blanc ni marron. Le poil adulte doit être soyeux et abondant. A condition d'être régulier, l'entretien courant du Wheaten reste facile et le toilettage à proprement dit peut s'apprendre et se faire à la maison, il ne nécessite pas d'épilation mais une coupe aux ciseaux. Le démêlage hebdomadaire est toutefois incontournable.

S'il est essentiel, le pelage ne fait pas le chien: la construction, la morphologie, les allures (le mouvement, la mobilité) doivent être prises en compte lors du choix des reproducteurs ainsi bien sûr que la santé qui conditionne l'avenir génétique de la race. Il me paraît en effet important de tenter au maximum d'éviter la transmission des maladies génétiques et des problèmes héréditaires graves (car, oui, il y en a, comme pour toutes les races, voir à ce sujet dans la rubrique liens du site : Wheaten Health Initiative). Cela passe par la sélection des reproducteurs et l'étude des pédigrées, en s'appuyant (modestement) sur le travail et les connaissances d'éleveurs sérieux attentifs à ces problèmes. La consanguinité en linebreeding sans aucun apport de sang d'autres lignées prônée par certains fanatiques de la "pureté" irlandaise signe inévitablement l'appauvrissement de la race.  La stabilité du caractère est un autre point à surveiller, on rencontre parfois des chiens au comportement agressif ou/et peureux non conforme au standard. Mais il ne faut pas oublier que la socialisation ne s'arrête pas à la sortie de l'élevage et doit être poursuivie dès que le chiot rejoint sa nouvelle famille.



 

 Bébés de Constance et de Cliff à 3 semaines et demie.

 

Ebène, fils de Constance et de Jack, à 3 semaines et demie



 La reproduction du texte et des photos est strictement interdite.